Relations économiques entre la France et la Croatie

L'année dernière, la France était le 11e partenaire commercial de la Croatie. Au cours des 8 premiers mois de cette année, la Croatie a exporté des marchandises d'une valeur de 320 millions d'euros vers la France, soit 18 % de plus qu'à la même période l'an dernier. Mais nous avons importé plus de marchandises de France, environ 462 millions d'euros, soit 16 % de plus que l'an dernier. En matière d'investissements étrangers, les Français sont neuvièmes avec environ un milliard d'euros investis.


Côté coopération économique, la construction du Y d'Istrie est le plus gros projet français en Croatie. La concession a été signée en 1995 pour 32 ans, et l'année dernière elle a été prolongée de 12 ans.


- Nous avons investi plus d'un milliard d'euros, soit le plus gros investissement français en République de Croatie, dans la construction en une phase du Y d'Istrie d'Umag à Pula. Puis à nouveau récemment de Pazin jusqu’au tunnel près de 400 millions d'euros au cours des quatre dernières années, et nous avons également récemment lancé le deuxième tube du tunnel d'Učka avec un investissement de 200 millions d'euros, a déclaré Dario Silić, PDG de Bina-Istra.


Un autre important projet d'infrastructure et de partenariat public-privé relie la Croatie et la France. 300 millions d'euros ont été investis dans la construction de l'aéroport de Zagreb.


- Les Français ont un certain savoir-faire dans certaines niches comme les partenariats public-privé et je pense qu'ils peuvent apporter beaucoup en Croatie où les partenariats public-privé sont sous-développés, dirais-je, ou peut-être mal développés, alors là est une réelle possibilité de transfert de savoir-faire, estime David Gabelica, membre du directoire de l'Aéroport international de Zagreb.


La crise du coronavirus a ébranlé l'activité de tous les aéroports, y compris celui-ci, mais des emplois ont été sauvegardés pour l'instant.


- Nous avons gardé tous les employés et nous arrivons à augmenter le nombre de routes, donc je pense que ce savoir-faire apporté par les partenaires français est extrêmement important pour l'aéroport de Zagreb, a ajouté Gabelica.


Les partenaires français sont également importants pour un équipementier automobile local, qui réalise 60 % de son chiffre d'affaires sur ce marché.


- Ce qui est important et ce qui nous rend heureux, c'est que nous continuons à contracter de nouveaux projets. Les projets sur lesquels nous nous sommes mis d'accord plus tôt sont développés conformément aux plans et seront réalisés. Par exemple, cette année seulement, nous avons contracté avec des clients français 50 millions d'euros de nouveaux projets sur lesquels nous travaillons, a déclaré Marinko Došen, président du directoire d'AD Plastik Group.


Les exportateurs s'attendent à encore plus d'affaires lorsque la Croatie rejoint la zone euro.


- Pour tous les membres de notre Chambre, et les investisseurs, c'est un gros avantage qui permettra une bien meilleure coopération entre les deux parties, tant les investissements français en Croatie que nos exportations vers la France, a expliqué Višnja Ježić Sorić, présidente de la Chambre Franco-Croate de Commerce et d’Industrie.


(c) Hrvatska radiotelevizija, HRT1 Dnevnik, 23.11.2021.